Amanda Tichit – Psychologue

Qui suis-je?

Amanda Tichit, Psychologue clinicienne et psychothérapeute, diplômée de l’université Paris 8 (Master II en psychologie clinique et psychopathologie, parcours psychothérapies), je suis spécialisée dans la psychologie de l’enfant et de l’adolescent ainsi que le soutien à la parentalité. J’assure également des consultations pour les adultes dans le cadre de mon activité libérale.

D’autre part, je propose des interventions dans différentes structures et institutions pour des actions de prévention, d’analyse des pratiques et de formation.

Je travaille également à l’Association EIDIP en tant que psychologue clinicienne, psychothérapeute et responsable du Pôle Adolescent.


  • Psychologue clinicien

Un psychologue est un spécialiste de la psychologie, et plus particulièrement du fonctionnement psychique, des comportements, des pensées et des sentiments humains. Un psychologue est dit « clinicien » lorsqu’il est spécialisé en psychopathologie, c’est-à-dire l’étude des troubles psychiques et leur cause et qu’il rencontre des personnes en tant qu’individus singuliers. Il dispose de différentes approches et outils thérapeutiques pour amener les personnes vers un mieux-être, dans le respect du Code de Déontologie des Psychologues.

Mon titre de psychologue est enregistré auprès de l’Agence Régional de Santé sous le N° ADELI 759358948. Le répertoire ADELI est un système d’information national sur les professionnels autorisés à faire usage du titre de psychologue. Il vous est en effet recommandé de vérifier que le professionnel que vous consultez est bien titulaire du titre de psychologue clinicien (conformément à la loi n° 85-772 du 25 juillet 1985 et du décret n° 90-255 du 22 mars 1990) et enregistré dans ce répertoire.


  • Psychothérapeute

Les psychothérapeutes sont des professionnels qui pratiquent des psychothérapies. Autrefois non réglementé, l’usage du titre de psychothérapeute est désormais soumis à la loi et doit être validé par l’Agence Régionale de Santé. Pour ce faire, les professionnels doivent attester de connaissances théoriques et d’une pratique conséquentes dans le domaine de la psychopathologie clinique (au minimum 500 heures de stage dans un centre agrée). Il peut s’agir de psychologues, de psychiatres mais également de personnes formées aux techniques de la psychothérapie auprès d’écoles ou d’organismes.

De la même manière que les psychologues, les psychothérapeutes doivent être inscrits au répertoire ADELI de leur département. Dans le cas où le psychothérapeute est psychologue, il est enregistré sous un seul et même numéro.


Attention à ne pas confondre avec :

  • Les Psychiatres

Ce sont des médecins spécialisés en psychiatrie, c’est-à-dire à l’étude de la santé mentale et la prise en charge des troubles pathologiques. Ils peuvent poser des diagnostics (dans le cas de maladie mentale par exemple) et sont les seuls habilités à prescrire des traitements médicamenteux. Les psychiatres peuvent parallèlement être formés aux psychothérapies ou à la psychanalyse.

  • Les psychanalystes

La psychanalyse est l’un des courants de psychothérapie les plus connus. Il s’agit d’une méthode de psychologie clinique fondée sur l’investigation des processus inconscients, mise au point par Freud. C’est une thérapie dite « au long court » qui se déroule généralement sur plusieurs années. Le plus souvent, le patient est allongé sur un divan mais il existe aujourd’hui des alternatives.

De la même manière que les psychothérapeutes, les psychanalystes peuvent être psychiatres ou psychologues. Attention toutefois parce que la pratique de la psychanalyse n’est pas réglementée et n’importe qui aujourd’hui peut se revendiquer de cette pratique.